Mobile
Besoin d'infos sur nos abonnements ou nos cartes prépayées? Une question concernant votre smartphone? La réponse se trouve certainement ici!
annuler
Affichage des résultats de 
Rechercher plutôt 
Vouliez-vous dire : 
Highlighted
investbanking
Apprenti guérisseur

Orange teste la 5G

Orange Belgium a présenté aujourd’hui en exclusivité une série de cas d’utilisation concrets qui reposent sur la technologie 5G très attendue. A Liège, en présence de Stéphane Richard, CEO du Groupe Orange, Orange Belgium s’est associé à Nokia pour démontrer le potentiel et les applications futures de la 5G. Orange Belgium réaffirme sa volonté de commencer à déployer la technologie 5G dès que possible pour ses clients résidentiels et professionnels.

Complémentaire aux générations précédentes (2G, 3G, 4G) et compatible avec elles, la 5G représente la dernière évolution des réseaux mobiles. Elle apportera diverses améliorations (en termes de vitesse, de latence, de fiabilité, d’évolutivité, de flexibilité, de sécurité, de couverture et de capacité), ce qui ouvrira la porte à de nouvelles utilisations telles que la réalité virtuelle et augmentée, l’IoT critique, les véhicules connectés, les services de santé en ligne, les applications industrielles, etc. En marge de ce développement technologique, la 5G soutiendra la transformation digitale de la plupart des secteurs économiques (santé, transport, production industrielle...). Epinglons notamment la robotique connectée comme la chirurgie à distance en temps réel, le transport et les véhicules autonomes, l’industrie 4.0, les smart cities, etc. Orange Belgium et Nokia ont présenté aujourd’hui les premières démos de cas concrets d’utilisation de la 5G en Belgique.

Orange Belgium est convaincu du potentiel de la 5G dans le cadre de la mise en place de nouveaux services bénéfiques aux citoyens et aux entreprises. Le déploiement de la 5G sera l’une des principales réalisations de la technologie des télécommunications pour la prochaine décennie. La réussite de ce projet nécessitera une évolution du cadre réglementaire et administratif. De même, les opérateurs devront consentir des investissements majeurs pour assurer une connectivité transparente là où elle est essentielle pour tous les utilisateurs.

Les démos 5G d’Orange et de Nokia illustrent les possibilités qu’offre la technologie 5G

Orange investit massivement dans son réseau pour se préparer à accueillir la nouvelle technologie 5G, dont le déploiement devrait commencer en 2020. Aujourd’hui, Orange et Nokia ont démontré les premiers points forts éprouvés de la technologie. Ils ont présenté cinq cas d’utilisation illustrant les possibilités de la 5G au château de Colonster, à Liège. Outre le test de vitesse durant lequel Orange et Nokia ont atteint un débit de 6 Gbit par seconde – une vitesse jamais atteinte lors d’une démo en Belgique dans la bande 3.5GHz -, les cas d’utilisation sont essentiels. Dans cette perspective, Orange et Nokia ont, pour la première fois en Belgique, fait la démonstration :

  • D’un concert live holographique en 3D : la démo développée par Nokia et MimesysVB présente une reconstruction vidéo 3D en temps réel d’une performance musicale, diffusée en continu en 5G sous la forme d’un hologramme 3D dans un environnement de réalité virtuelle (RV).

  • D’une caméra live 360° et d’une diffusion via des lunettes de réalité virtuelle : les utilisateurs d’un casque de RV ont visionné des vidéos avec vue panoramique captées par une caméra 360° et transférées en 5G. Une vidéo 8K live à la clé. La caméra était équipée de 8 capteurs et microphones pour une expérience immersive à couper le souffle, et de splendides images du château de Colonster où se tenait la démo.

  • De robots d’équilibrage : trois robots en mouvement constant devaient maintenir une petite balle au centre d’un plateau, en équilibre. Cette démo a illustré les applications possibles de la 5G dans ‘l’usine du futur’, où la 5G permettra une communication en temps réel entre les machines grâce à sa faible latence et à sa grande fiabilité.

  • De voitures autonomes : la démonstration interactive a montré l’importance de la latence pour la communication entre les voitures autonomes afin de fluidifier le trafic. Les joueurs ont conduit des voitures miniatures sur une piste et ont pu se rendre compte des différences de conduite entre la 3G, la 4G et la 5G.

  • Sector One, la team esports professionnelle belge sponsorisée par Orange Belgium, a connecté via la 5G 3 ordinateurs de jeux vidéo pour jouer à League of Legends, Hearthstone et FIFA 18. La faible latence de la technologie 5G permet aux joueurs de vivre une expérience fabuleuse et confère une toute autre dimension au jeu vidéo mobile.

Le réseau d’Orange est prêt à accueillir la technologie 5G

Stéphane Richard, CEO du Groupe Orange, réagit à ce projet : “Je suis très heureux de participer à cette étape clé d’Orange Belgium, à Liège. Nous avons déjà démontré les avantages de la 5G plus tôt cette année à Barcelone, durant le Mobile World Congress et nous travaillons en étroite collaboration avec les organismes de normalisation pour développer la technologie 5G. Nous nous engageons à déployer les réseaux 5G avec des équipements et des fonctions standardisés, interopérables et enrichis dans toute l’Europe."

Michaël Trabbia, CEO d’Orange Belgium : "Nous sommes très fiers de présenter des cas concrets d’utilisation de la 5G qui vont au-delà d’un simple test de vitesse, et de dévoiler en avant-première à Liège les avantages pour les clients d’une connectivité alliant haute capacité, fiabilité élevée et faible latence. Pour les consommateurs B2C, la 5G permettra d’accroître l’utilisation de vidéos très haute définition et d’expériences immersives de réalité augmentée et virtuelle en temps réel. Dans la sphère professionnelle, la 5G permettra d’offrir une connectivité dédiée et sur mesure, adaptée aux besoins spécifiques de nouvelles applications innovantes telles que la fabrication sans fil, l’automatisation en temps réel, les smart cities, l’internet des objets, les véhicules autonomes, l’assistance médicale à distance, etc. Chez Orange Belgium, avec le soutien du Groupe Orange, un des principaux opérateurs télécoms au niveau mondial, nous sommes définitivement prêts pour la 5G !"

Marc Rouanne, président de Mobile Networks chez Nokia, précise : " Au travers d’une démonstration d’un concert holographique 3D en direct, nous montrons le potentiel de la 5G pour permettre des expériences virtuelles et de réalité augmentée à la demande. En collaboration avec Orange, nous sommes très heureux de présenter plusieurs cas d’usage d’un réseau 5G fiable et super-réactif offrant une plus grande vitesse de transmission et une connectivité massive."

Étiquettes (1)
0 Compliments
5 RÉPONSES
Jerome
Apprenti guérisseur

Re: Orange teste la 5G

Pipo

Déjà avoir un réseau 4G convenable partout en Belgique ce serait la moindre des choses.

Ensuite revoir les tarifs excessivement cher que nous avons chez nous en Belgique par rapport à la moyenne européenne, c'est d'ailleurs scandaleux de nous faire payer autant pour une qualité peu fiable.

Les professionnels fond du bricolage avec Orange si ils veulent vraiment un réseau adapté à leur besoins malheureusement c'est à la concurrence qu'il faut aller voir...

investbanking
Apprenti guérisseur

Re: Orange teste la 5G


@Jerome  a écrit :

Pipo

Déjà avoir un réseau 4G convenable partout en Belgique ce serait la moindre des choses.

Ensuite revoir les tarifs excessivement cher que nous avons chez nous en Belgique par rapport à la moyenne européenne, c'est d'ailleurs scandaleux de nous faire payer autant pour une qualité peu fiable.

Les professionnels fond du bricolage avec Orange si ils veulent vraiment un réseau adapté à leur besoins malheureusement c'est à la concurrence qu'il faut aller voir...


Je ne suis pas d' accord avec toi dur ton constat concernant la qualité du réseau 4G en Belgique. Toutes les enquêtes internationales montrent que la Belgique a véritablement des infrastructures au top en la matière et largement meilleures que la plupart des autres pays européens.

Je te rejoins clairement par contre sur les tarifs trop élevés vis à vis de l' étranger. Oui la Belgique est chère et le contenu des offres est plus chiche qu' ailleurs en Europe. Ce constat n'est pas neuf mais j'ai le sentiment que Orange Belgique avec son nouveau positionnement stratégique est en train de faire bouger les lignes et cela a encore s' accélérer avec l' arrivée possible d' un quatrième opérateur mobile. Il faudra innover davantage c' est une certitude 

0 Compliments
investbanking
Apprenti guérisseur

Re: Orange teste la 5G

Je rajouterai que les investissements dans les réseaux 4G sont encore loin de s' achever. Actuellement les opérateurs investissent dans la 4G+ et préparent la 4.5G. Cela offrira des vitesses de surf qui dépasseront 1 Gbps et cela améliorera également la capacité. Selon moi il devrait encore y avoir des investissements dans le réseau 4G pendant 4 à 5 ans. 

L' industrie des télécommunications est une industrie d' infrastructures qui nécessite chaque année de lourds investissements que ce soit dans le mobile (4G/5G) ou dans le fixe avec la fibre. Ces investissements nécessitent de lourds capitaux et il est donc normal que les opérateurs cherchent le meilleur retour sur investissements. Il y a donc un juste équilibre à trouver entre les revenus (ARPU), le niveau de marge nécessaire pour amortir les investissements passés et investir dans les réseaux du futur et le contenu des offres qui se doit d'être suffisamment attractif pour attirer un maximum de clients vers soi. 

0 Compliments
Fred29
Pisteur vétéran

Re: Orange teste la 5G

Et si d'abord on avait du 4G partout.
Ds mon appartement, j'habite BXL je suis régulièrement en 3G en fct de l'endroit où je suis ds celui-ci.

Bàv

Fréd29

0 Compliments
investbanking
Apprenti guérisseur

Re: Orange teste la 5G

Au niveau de la région bruxelloise, il y a une difficulté à laquelle les opérateurs telecoms doivent faire face: les normes d' émission des antennes qui sont sans doute les plus strictes au monde et cela rend difficile de pouvoir upgrader le réseau 4G dans la capitale. De plus les délais administratifs de traitement des demandes de permis d' urbanisme sont également particulièrement longs en Belgique. Pour rajouter des nouvelles antennes ou de nouveaux mâts, il faut obtenir toutes les autorisations et cela prend des années. C'est aussi selon moi un problème qu' il faudra résoudre pour permettre aux opérateurs telecoms d' investir dans leur infrastructure et accroître la couverture et la capacité du réseau 

0 Compliments
Auteurs les plus complimentés