Tarifs et consommation
Vous avez une question sur une consommation internet ? Vous cherchez des informations sur un appel effectué ? Vous êtes au bon endroit !
annuler
Affichage des résultats de 
Rechercher plutôt 
Vouliez-vous dire : 
investbanking
Guerisseur expérimenté

Pendant ce temps au Gd Luxembourg

RÉSOLU

Alors qu'en Belgique l'offre Koala offre les appels et SMS illimités ainsi qu'un volume (ridicule) de 4GB, la filiale luxembourgeoise Orange Luxembourg (détenue à 100% par Orange Belgium) propose à nouveau son offre BOOM.

Qu'est ce que cette offre BOOM? Ce sont les appels, SMS illimités et 50GB pour 20€. Je précise que c'est une offre en édition limitée vende en mode "flash" jusqu'à la fin du mois. Cette offre a déjà été proposée pendant 5 semaines de début novembre au 10 décembre 2018 avec un succès commercial énorme d'ailleurs.

Honnêtement même si sur le marché belge l'offre Koala reste plus compétitive que ce que propose la concurrence, je ne considère plus franchement cette offre comme "bold challenging". On est en 2019, le trafic data explose partout en ce compris en Belgique (+79% en moyenne en 2018 chez Orange Belgium grâce aux offres "illimitées") vu les usages qui évoluent eux aussi. Avec la vidéo qui explose tout comme la réalité virtuelle ou augmentée au niveau du gaming, un volume de 4GB est aujourd'hui RIDICULE et ne colle dès lors plus du tout avec les besoins actuels. Les clients "squattent" les connexions wifi et se contrôlent fortement pour limiter leur consommation et éviter d'exploser leur forfait data.

Maintenant j'entends déjà certaines personnes venir me dire que les marchés sont différents, que les usages sont différents, etc. Il y a certes des différences sur le trafic voix avec les appels internationaux beaucoup plus nombreux au Luxembourg du fait de la proportion grandissante de la population d'origine étrangère mais je doute que les différences au niveau de la conso data soient aussi importantes pour justifier une aussi grande différence au niveau des volumes de data. La Belgique est l'un des pays en Europe à être le plus chiche en la matière et privilégie l'ARPU (revenu moyen par utilisateur) au détriment des offres d'abondance en data comme la quasi totalité des autres pays. Je pense qu'il est honnêtement plus que grand temps de briser ce tabou des volumes riquiqui et de les augmenter réellement  pour coller (enfin) aux vrais usages de 2019

Étiquettes (4)
17 RÉPONSES 17
Fred29
Apprenti guérisseur

Ses rêves (que chacun exprime) sont pour quand ?

investbanking
Guerisseur expérimenté

Je ne sais pas si toutes les idées exprimées ici vont se concrétiser dans un avenir proche ou éloigné. Orange garde la main sur sa stratégie et son calendrier. C'est néanmoins utile pour les différentes équipes de savoir ce que souhaitent les clients. Et même si cela fait peut-être "liste pour le Père Noël" il y a néanmoins des choses qui peuvent en ressortir. 

Honnêtement j' espère que les équipes du marketing et de développement vont venir lire ce sujet et y répondre. Orange se définit en bold challenger ( challenger audacieux) donc j' attends de l'audace et de vraies innovations qui obligeront la concurrence à réagir très vite comme si c'était une question de vie ou de mort 

0 Compliments

Orange Belgique est une entreprise cotée en Bourse qui a le vent en poupe pour l'instant. Pourquoi changerait-elle sa stratégie ? Elle est déjà compétitive sur la plupart des segments.

Qui plus est, provoquer une rupture sur un marché est risqué. Il faut évaluer le coût d'acquisition du client, mettre en place une structure supplémentaire pour absorber la migration conséquente et s'assurer que l'infrastructure peut vraiment soutenir une croissance de l'utilisation des antennes. Pérenniser une rupture peut coûter plus cher que rapporter. D'autant que Telenet et Proximus peuvent répondre sans aucun souci.

Vous oubliez également qu'Orange vend une offre télévisée à perte, qu'elle prépare une offre internet-only (qui, elle, sera une véritable rupture) et qu'elle doit songer au budget de développement de la 5G. Ce n'est vraiment pas le moment de perdre de l'ARPU.

Bref, ce qui va arriver dans les prochains mois, ce seront peut-être des offres groupées plus agressives, des quotas 4G plus confortables et de nouveaux services. Mais il faut vraiment arrêter de croire que les prix vont subitement diminuer. Il n'y a absolument aucune raison que ça arrive, surtout que la concurrence n'a pas d'intention particulièrement belliqueuse.

0 Compliments
investbanking
Guerisseur expérimenté

Personnellement je n'ai pas parlé du marché fixe car cela ne dépend pas exclusivement de Orange Belgium vu que l' opérateur dépend de l' infrastructure VOO ou Telenet en fonction de l' endroit et on sait déjà que les choses évolueront à ce niveau d' ici l' été. Effectivement et ce n'est pas un scoop: Orange est toujours en perte sur ce marché et ne parvient à être rentable que grâce au mobile qui accompagne les packs Love.

Dans les autres pays, les opérateurs sont confrontés globalement aux mêmes défis (préparation de la 5G, investissement dans les réseaux 4G ou la fibre, etc) qu' en Belgique. Le prix du GB baisse d' une année à l' autre et c'est aussi grâce à cela que la plupart des opérateurs européens voire du monde peuvent se permettre d' augmenter substantiellement les volumes data chaque année et ce n'est pas un scoop non plus si je vous dis que la demande de data explose partout.

Le problème en Belgique n'est pas tellement le prix des offres mais le contenu bien plus pauvre que dans la quasi totalité des autres pays européens. Et c'est dû principalement à un marché trop peu dynamique où la concurrence est molle car sans doute trop centrée sur les packs d' où des hausses de tarifs également sur le mobile et un marché bloqué. 

Ce n'est pas pour rien qu'il y a cette menace d' arrivée d' un possible 4ème opérateur réseau. Si le marché belge évoluait comme le font les pays voisins, pensez vous réellement que nous parlerions de l' arrivée d' un quatrième opérateur mobile en Belgique?

Si Orange veut éviter cela, cela passera par la poursuite de la stratégie "bold challenger" que je demande juste d' amplifier histoire d' innover réellement et de proposer des produits qui collent aux besoins de 2019. Il y a largement assez de capacité non utilisée pour aller dans cette direction là. La Belgique a des infrastructures de pointe et on fait partie du top européen et même mondial. Si cela saturait, on serait loin d' obtenir des vitesses supérieures à 70 Mbps en moyenne.

Le marché belge doit évoluer et se rapprocher des offres luxembourgeoises ou hollandaises et cela peut parfaitement se faire sans le moindre problème si la volonté est présente. C'est peut-être la seule chose qui manque 

0 Compliments

Déjà, vous prenez comme base le forfait BOOM qui est une promotion temporaire afin d'acquérir quelques millenials rapidement.

Au Luxembourg, Orange vend le forfait Light qui comprend 2 Go pour 15 euros par mois et le forfait Plus qui n'offre que 6 Go pour 30 euros par mois. Tango est plus compétitif avec 5 Go pour 15 euros par mois et 15 Go pour 25 euros par mois. Il faut également prendre en compte les abonnements combinés avec smartphone qui sont plus chers mais qui, en Belgique, comprennent plus de data.

Ces tarifs sont proposés avec un engagement de 12 ou 24 mois.

Nous connaissons tous la France mais en dehors de Free, les prix ne sont pas si exceptionnels que ça et la qualité du réseau, en dehors des villes, est vraiment médiocre.

Mais qu'on se comprenne bien, la Belgique reste un des pays les plus chers au Go dans le monde. Certains membres de ma famille ont vraiment du mal à finir le mois sans dépasser leur forfait. C'est aussi, et surtout, parce que les connexions fixes sont hors de prix.

Auteurs les plus complimentés